Cracovie, Pologne

Img 2661

 

Après un trajet en train et en bus depuis Prague, je suis arrivée à la gare centrale de Cracovie en Pologne. Je n'avais pas vraiment d'attente sur cette ville car je venais à Cracovie avant tout parce que je voulais visiter le camps de concentration d'Auschwitz-Birkenau depuis longtemps et que ce camp n'est pas très loins de cette ville. Donc, je devais passer par là! Mais aussitôt que je suis sortie de la gare et que j'ai commencer à marcher vers mon hôtel, j'ai commencé à réaliser que Cracovie me réservait toute une surprise! Assez qu'elle fait maintenant partie de mes coups de coeurs. Il faut quand même savoir qu'elle se visite assez rapidement donc, deux ou trois nuits pourrait faire l'affaire! Mais ce court séjour, vous allez l'apprécier ça c'est sûr!

J'avais quand même fait quelques recherches sur Cracovie avant d'y aller. À prime à bord, je m'intéresse beaucoup à l'histoire en générale et en particulier à la seconde guerre mondiale. De ce fait, je savais que la Pologne avait été occupée par les Nazis durant la guerre et que Hans Frank, un fidèle d'Hitler, ministre du Troisième Reich, avait été nommé Gouverneur de la Pologne quand elle avait été concquise. Hans Frank avait alors décidé de prendre comme domicile rien de moins que le Château du Wawel. Château qui surplombe la ville de Cracovie sur la colline... Ça je le savait et je m'en souvenait. Alors quand je marchais vers mon hôtel et que j'ai réalisé que je passais devant ce château rempli d'histoire, j'en ai eu des frissons!! J'ai figé un petit deux minutes en me disant; «ya vraiment un mec du Troisième Reich qui se trouvait assez important pour élir son domicile ici à lui seul!?» Wow! Tout un égo et tout un château!

Img 2344

«L'une des façades du Château du Wawel de nuit»

J'ai ensuite continué mon chemin vers mon hôtel, ou je devrais dire mon «hostel». Parce qu'en effet, au premiers étage il y avait des dortoirs et au deuxième, les chambres simples, où j'ai logé! :) Je ne sais pas si c'est moi qui se contente toujours de ce que j'ai mais, j'ai toujours l'impression de faire des bons choix sur mes hôtels en général... J'ai logé au dream Hostel and apartments. Je me suis senti comme chez nous en arrivant! La chambre parfaite pour pas cher, bien située, une salle de bain privée, une douche neuve, de l'eau chaude, un couvre-lit IKEA (le même que j'ai chez nous pour la visite) et une vue sur la rue provenant d'une bonne fenestration à l'épreuve des bruits extérieurs.

 

Rynek Glowny

Quoi qu'il en soit, la chambre c'est juste pour dormir! Donc, aussitôt arrivée, j'ai déposé mon sac à dos sur le couvre-lit IKEA et je suis retourné vers le Château du Wawel pour atteindre le centre-ville de Cracovie qui est un peu plus loin. En faisant la moindre recherche, on sait tous que le centre de Cracovie, c'est la Place du Marché! (Rynek Glowny) dans le quartier «Stare Miasto». La plus grande «plaza» médiévale d'Europe. Evidemment, c'est là que ça se passe! Les terrasses à pertes de vues, les restaurants, les pubs, les spectacles de rues, l'ambiance... tout y est!

Rynek glowny

Img 2631

 

Kazimierz

J'avais mis le quartier juif de Kazimierz sur ma liste de chose à visiter mais honnêtement, je n'ai jamais fini par trouver le cachet du quartier qui craint un peu... Oui j'ai pris la peine de le visiter à pied plus d'une fois et je me suis rendu à l'usine d'Oscar Schindler (La liste de Schindler). Franchement, il s'agit de la seule raison de passer par ce quartier tant qu'à moi... mais encore!? Peut-être aussi pour aller manger un «zapiekanki», un plat «fast-food» Polonais que l'on retrouve partout dans ce quartier... et pour aller visiter le cimetière juif, j'oubliais!

Img 2570
Img 2583

*****

Auschwitz-Birkenau

Si j'avais eu des frissons quand je me tenais devant le Château du Wawel, j'allais en avoir forcément à Auschwitz-Birkenau, le camp de la mort! Ce camp de concentration occupé par les Nazis durant la deuxième guerre mondiale, s'est transformé en camp d'extermination dès 1941. Il eu un rôle important dans la «solution finale». La visite se déroule en deux parties puisque Birkenau se trouve à environ deux kilomètres d'Auschwitz, le camp un.

Ausch front

Le camp un, dit  Aushcwitz I, a prit la forme d'un musée. Les bâtiments sont toujours présents mais l'intérieur de chaque bâtiment a été transformé en salle d'exposition. La visite commence en passant sous le fameux portail arborant l'écriteau: «Arbeit Macht Frei» (Le travail rend libre). Vous poursuivez ensuite la visite en entrant d'un bâtiment à l'autre. Vous y retouverez dans différentes salles d'expositions, des effets personnels qui appartenaient aux victimes de la Shoha. Des peignes et des brosses à cheveux, des lunettes de vue, de la porcelaine, des valises avec des noms juifs écrits à la hâte (parce qu'on leur faisait croire qu'ils allaient récupérer leur valise après la «douche»...), et même un tas de cheveux qui servait à faire des coussins et des matelas... Tout était récupéré pour servir à l'effort de guerre!

Arbeit

À Auschwitz I, on retrouve aussi le mur d'exécution là où périrent plusieurs juifs fusillés par le peloton d'exécution. Vous passerez aussi à l'intérieur du fameux «Block 11» et vous entrerez dans une chambre à gas et un four crématoire... Assez poignant!

Le camp deux, dit Auschwitz II ou Birkenau, est resté à peu près tel qu'il était lorsque les Russes ont débarqués lors de la libération du camp. Par contre, tous les bâtiments en bois, qui constituaient surtout des dortoirs, ont été démolient (les dortoirs en brique sont toujours là). En effet, les villageois sont venus récupérer le bois pour rebâtir la ville après la guerre et aussi pour s'en servir comme bois de chauffage. On peut encore apercevoir les cheminées de chaque dortoir qui eux étaient en brique. Elles sont toujours en places.

Quand l'on pénètre à l'intérieur de l'enceinte de Birkenau par la rampe d'entrée, on se trouve à être à l'endroit exacte où les juifs arrivaient par milliers dans les wagons de la mort. Cette surface était en fait l'espace de trillage si on veut... C'est ici qu'avait lieu la sélection! Les femmes et les enfants d'un bord et les hommes de l'autre. Ensuite un médecin SS sélectionnait d'un claquement de doigt tous ceux qui ne semblaient pas apte pour le travail et ils étaient aussitôt admit dans le groupe qui se dirigeait droit vers les chambres à gas...

Ausch wagon 

On voit aussi les vestiges des chambres à gas qui ont été détruites par les Allemands. Ces derniers ont fait exploser les chambres à gaz de Birkenau pour tenter de cacher les preuves de l'holocauste lorsqu'ils sentaient que la défaite était imminente. Tout est resté tel quel après l'explosion!

La visite, incluant le transport allez-retour, dure presqu'une journée. Le train de Cracovie se rend dans la ville où se trouve les camps mais pas directement. En ce qui me concerne, j'ai décidé de ne pas me casser la tête et de «booker» un forfait tout inclus avec l'agence «Get your guide». Ce qui comprend le «pick up» à l'hôtel de ton choix, le trajet allez-retour, l'admission dans les deux camps et la visite guidée dans la langue de ton choix. Le tout pour environ 50 dollars canadien. Ça vaut la peine!

 

Le coût de la vie à Cracovie

Je dirais que la vie en Pologne est très abordable et ça fait du bien! On dit que c'est à Cracovie que l'on peut boire la bière la moins chère au monde. En effet, on paye en moyenne 6 Zloty pour une pinte de bière dans un Pub (environ 1,50 euro/2 cad). J'ai préparé une petite liste pour vous donner une idée du coût de la vie à Cracovie:

Légende approximative: 10 Zloty (Pln) = 3 CAD = 2 Euro (arrondi pour faciliter les calculs)

 

Un verre de bière de 300 ml dans un Pub: de 5 à 8 Pln

Un verre de bière de 500 ml dans un Pub: de 8 à 14 Pln

Une cannette de bière dans un Marché: 2 à 3 Pln

Une bouteille d'eau de 1,5 litres dans un marché: de 2 à 3 Pln

Une assiette de Pierogi dans un restaurant (ravioli polonais): de 20 à 25 Pln

Un billet de tramway pour 60 min de transport: 5 Pln

 

Le réseau de transport de Cracovie

Il n'y a pas de réseau de métro à Cracovie mais seulement des tramways et des bus. Mais cela ne nuit aucunement au réseau de transport. Les tramways sont très présent et font le travail. Pour ma part, je n'ai pas utilisé une fois le tramway à Cracovie! Il faut dire que j'adore marcher et surtout quand je suis dans un autre pays! Si vous pouvez marcher entre 15 et 20 km par jour, tant mieux! Sinon, quand vous avez envie de reposer vos pieds, vous pouvez acheter un billet carrément dans le tramway si vous avez la monnaie exacte. Sinon, dirigez-vous vers un kiosque prévu à cette effet ou dans certains marchés.

Départ de Cracovie pour Amsterdam aux Pays-Bas

Après un merveilleux séjour dans la ville de Cracovie, j'ai pris l'avion pour me rendre à Amsterdam aux Pays-Bas! L'aéroport de Cracovie se trouve à environ 15 km de la ville et le trajet en train dure 15 minutes. Le billet coûte 8 zloty. La gare est facilement accessible depuis le centre-ville à pied.

 

Lire aussi: Mon voyage à Prague

 

 

 

Blog

 

 

 

Bonjour,

Je m’appelle Carl et je suis canadien. Je suis passionné par les voyages et je suis l'auteur de ce blog voyage. J’ai créé ce blog afin de partager ma passion et d’échanger avec d'autres voyageurs. Alors n'hésitez pas, il me ferait plaisir de participer à la planification de votre prochain voyage!

 

Retour à la page d'accueil

Commentaires (1)

Nayah
Je trouve que votre voyage a été bien passé. Ça me fait plaisir de lire votre article parce que cela me donne envie de partir en voyage à Pologne avec ma famille, c'est un de mes rêves depuis longtemps mais je n'ai pas encore eu de la chance d'y aller. Un jour, j'irai là-bas avec ma famille. Merci pour ce partage.

Ajouter un commentaire