Amsterdam, Pays-Bas

Amsterdam

Après un vol de deux heures depuis Cracovie, je suis arrivée à l'aéroport d'Eindhoven aux Pays-Bas qui se trouve à une heures de train d'Amsterdam. J'ai décidé de passer une nuit dans cette ville industrielle qui a un certain cachet. Il s'agit de la ville où a été fondée la société Philips qui a contribuée grandement au développement de la ville. En effet, la société qui compte près de 115 000 employés partout à travers le monde, a fait bâtir des quartiers complets dans la ville d'Eindhoven à une certaine époque, pour loger ses ouvriers. De plus, le siège social ayant déménagé à Amsterdam en 2001, déménageant du même coup quelques unes de ses usines, beaucoup de bâtiments industriels de la ville se sont alors retrouvés inoccupés. Ces bâtiments ont été transformés en différents commerces comme des bars et des restaurants et les locaux n'ont pas été retouchés autant que possible. Ils ont gardés leurs styles industriels... Ce qui en fait une décoration unique qui est grandement appréciée par les citoyens et les clients! D'autres bâtiments ont tant qu'à eux été transformés en appartement, en loft, ou en condo... Assez inusité aussi!

Un lieu incontournable de la ville d'Eindhoven est sans contre-dit le nouveau «Downtown Gourmet Market». Il s'agit d'un grand marché multiculturel intérieur, à aire ouverte, où se trouve plusieurs comptoirs à restaurants et bars à vins. On y retrouve différentes cuisines du monde dans une ambiance décontractée, il y en a pour tous les goûts...!

Downtown Gourmet Market
Ein market 2

On ne peut non plus passer à côté de la rue «Stratumseind» dit «Stratum» lors d'une visite à Eindhoven. Il s'agit d'une rue piétonnière (du moins le soir) remplie de pub, de bar et de discothèque... Du jeudi au dimanche, cette rue est vraiment animée en soirée!

Eind stratum 2

Rue Stratumseind (Stratum)

J'ai logé au Crown Inn Hotel Eindhoven qui était franchement bien placé... en plein centre-ville près d'absolument tout! Si vous voulez visiter Eindhoven plus en profondeur, il y a Claudia du Blog «Fab040» qui fait des visites guidées de sa ville de résidence. Elle parle très bien l'anglais et elle est très sympathique!

*****

Amsterdam

En sortant de la gare centrale d'Amsterdam, j'ai compris que cette ville était pas mal plus grande et achalandée que je me l'avais imaginé au départ. En fait, je suis arrivée un samedi après-midi ensoleillé... le trottoire de la rue qui fait face à la gare était juste, complétement bondé! C'était incroyable! Par chance, c'est la seule fois que j'ai vu autant de monde à la même place durant mon séjour à Amsterdam. À part le soir même, dans le Red Light District...!

J'ai fais plusieurs villes jusqu'à maintenant et j'ai développé un bon sens de l'orientation mais, à Amsterdam, je m'assurais toujours d'avoir une map pas loin dans ma poche, tout au long de mon séjour. Ce n'est pas la ville la plus facile pour s'orienter. Les points de repairs sont plus durent à trouver puisque les quartiers se ressemblent beaucoup. Des bâtiments bruns, beiges, blancs, des canaux, des ponts, des «coffee shop», des vélos... partout! On fini quand même par y arriver au bout d'un moment!

Ams 1
Ams velo bleu
Ams velo fleur

Il y a toutes sortes de monde à Amsterdam, je dirais que c'est vraiment hétéroclite. Il y a tous les styles vestimentaires, en passant du style «punk» Doc Martens jusqu'au style classique veston jeans... De plus, les Amsterdamois sont en générals très libertains. On sait que la vente de cannabis est légale dans les «coffe shop» aux Pays-Bas. Il y a aussi beaucoup de magasins qui vendent des objets connexes à la consomation de cannabis et d'autres substances. J'ai même vu des champignons magiques, du «speed» et des pillules de toutes sortes dans les magasins... À Amsterdam, ça sent l'herbe partout. Encore plus qu'en Jamaïque, c'est bien pour dire! Ça peut devenir agaçant comme odeur à la longue.

Dans le quartier Jordaan, qui est très beau soit dit en passant, se trouve la Maison d'Anne Frank que j'ai eu la chance de visiter. Il s'agit de la maison où s'est cachée la famille Frank durant la guerre. Cette famille juive s'était cachée durant 2 ans dans une annexe de la maison dont l'accès était dissimulée par une bibliothèque. Ils ont fini par se faire dénoncer aux Nazis et la Gastapo a débarquée. Ils ont ensuite été déportés dans les camps d'exterminations... Je vous conseille fortement d'acheter vos billets en ligne avant d'y aller afin d'éviter la file d'attente.

Ams iama

Red Light District

Le petit côté glauque du Red Light District est quand même fascinant. On sait que la prostitution est légale dans le pays Hollandais mais elle doit se faire par les vitrines et non directement dans la rue. En vous promenant dans les ruelles et parfois même sur la grande rue, vous allez apercevoir ces fameuses vitrines éclairées d'un néon rouge. Les filles qui viennent majoritairement de l'Europe de l'est, (Hongrie, Bulgarie...) se pavanent devant leur vitrine en essayant d'attirer les regards pour obtenir des clients. Lorsque la fille vous fait un clin d'oeil ou qu'elle vous fait signe de venir, c'est que vous avez le champ libre si cela vous intéresse. Mais si elle vous tourne le regard ou barre sa porte devant vous ou si elle ferme son rideau, c'est parce qu'elle ne veut pas de vous dans sa cabine (dit vitrine). Les vitrines sont tous munis d'un lit et d'un lavabo que l'on peut voir juste derrière la porte. Il est strictement interdit de prendre des photos directement devant les vitrines.

Ams red light pont

Mis à part les vitrines, il y a des clubs érotiques, des pubs, des «coffee shop» et même le musée de la prostitution... Il y a aussi quelques restaurants dont le «In the Waag» qui est dans un petit château à l'entrée du district.

Ams chateau

Le coût de la vie à Amsterdam

Légende approximative: 1 euro = 1,50$ cad (arrondi pour faciliter les calculs)

 

Une verre de bière de 300 ml dans un Pub:  de 2 à 4 euro

Une verre de bière de 500 ml dans un Pub: de 5 à 8 euro

Une bouteille de bière de marque Heineken (locale) dans un marché: 1,75 euro

Une bouteille d'eau de 1,5 litres dans un marché: de 1 à 2 euro

Un billet de transport en commun: 2,90 euro

Une assiette dans un restaurant indonésien: de 17 à 23 euro

Location d'un vélo pour 4 heures: 8 euro

15 à 20 minutes à l'intérieur d'une vitrine avec une prostituée: 50 euro

Un gramme de cannabis dans un «coffee shop»: de 9 à 19 euro

Le transport en commun

La meilleure façon pour se déplacer à Amsterdam est sans aucun doute en vélo! Mais la ville est tout de même désservie par le métro, le bus, le tramway et même le bateau (ferry). J'ai trouvé que le transport en commun était assez dispendieux à Amsterdam. Le plus avantageux est d'acheter une carte à puce rechargeable mais, pour le peu de fois que je l'aurais utilisé, ça ne valait pas la peine pour moi. À la place, j'ai utilisé les services d'Uber deux fois et j'ai loué un vélo une journée! Le reste tout à pied... Il est possible de louer des vélos assez facilement. Il y a des boutiques de locations un peu partout dans la ville... 

«Heineken Experience»

Amsterdam est la ville mère de la brasserie Heineken. Quel bonheur pour moi car il s'agit de l'une de mes bières préférées! Ici c'est la bière locale donc elle est moins chère. Je me suis fais plaisir en allant visiter «Heineken Experience». Bien qu'il ne s'agisse pas d'un incontournable, j'ai trouvé la visite quand même agréable et j'ai apprécié mes deux verres d'Heineken et la vue sur le toît du musée!

Heineken experience 678x381
Hein

 

 

Lire aussi: Mon voyage à Prague

Lire aussi: Mon voyage à Cracovie

 

 

Blog

 

 

 

Bonjour,

Je m’appelle Carl et je suis canadien. Je suis passionné par les voyages et je suis l'auteur de ce blog voyage. J’ai créé ce blog afin de partager ma passion et d’échanger avec d'autres voyageurs. Alors n'hésitez pas, il me ferait plaisir de participer à la planification de votre prochain voyage!

 

Retour à la page d'accueil

Commentaires (1)

Melissa
  • 1. Melissa | 03/04/2018
Franchement, j’ai tout simplement adoré ce lieu, le fameux Downtown Gourmet Market dont tu parles dans ton article. D’ailleurs, j’ai pris pas mal de kilos à force de manger beaucoup lors de mes voyages.

Ajouter un commentaire